Actualités

Notre newsletter de janvier

Si, depuis sa création en 1984, CDK Technologies s’est hissé dans le cercle très restreint des chantiers qui comptent c’est, entre autres choses, parce qu’il maitrise la mise en œuvre de son matériau de prédilection : le carbone pré-imprégné, matière haute performance qui envahit désormais tous les secteurs de pointe. Stratifieurs, drapeurs occupent ainsi des rôles clés au sein de l’entreprise. Ces derniers ont, en effet, la charge de la mise en œuvre des composites dans le respect des procédés standards de la société : drapage de tissus préimprégnés, assemblage de cloisons, pièces techniques et renforts, stratification en voie humide sous vide. Des tâches qui imposent minutie, organisation et précision.

25-01-2022

CDK Technologies réalise une extension de ses bâtiments à Port-la-Forêt

Depuis sa création en 1984, CDK Technologies ne cesse de se développer en investissant notamment dans des outils de pointe. Ces dernières années, le chantier naval a ainsi considérablement étoffé son offre globale en devenant capable de se positionner sur l’ensemble des pièces techniques hautes performances qui constituent un bateau de course. Pour s’adapter à ce développement florissant et dans le souci d’offrir à ses équipes le meilleur cadre de travail possible, CDK Technologies a lancé la réalisation d’une extension sur son site de Port-la-Forêt au printemps 2021. Celle-ci permettra, à partir de ce jeudi 20 janvier 2022, d’accueillir les 50 collaborateurs de ce site qui s’est fortement développé.

21-01-2022

multi70 Maserati de Giovanni Soldini remporte la RORC Transatlantic Race

Le 15 janvier dernier, à 6h51 (heure de Paris), le multi70 Maserati de Giovanni Soldini a franchi la ligne d’arrivée de la RORC Transatlantic Race, remportant ainsi l’épreuve dans la catégorie des multicoques après 6 jours et 18 heures de course devant PowerPlay de Peter Cunningham et Ned Collier Wakerfield puis Argo de Jason Carroll.

15-01-2022

Transat Jacques Vabre : Cinq podiums pour CDK Technologies

Pour sa 15e édition, la Transat Jacques Vabre s’est jouée pour la première fois de son histoire entre la Normandie et la Martinique. Un tracé inédit avec des marques de parcours jamais utilisées dans l’histoire des courses transatlantiques, telles que les archipels Trindade et Martim Vaz pour les Ultimes et Fernando de Noronha pour les Ocean Fifty et les IMOCA. A la clé, une épreuve à la fois longue et exigeante. Une course éprouvante et complexe lors de laquelle les bateaux construits par CDK Technologies ont trusté pas moins de cinq podiums, preuve que l’expérience et l’expertise du chantier breton ne se démentent pas. Bien au contraire même. Le spécialiste de la construction de voiliers prototypes qui cumule les succès dans le domaine de la course au large depuis plus de 35 ans, n’en finit pas de rayonner sur les épreuves les plus prestigieuses et ce grâce au savoir-faire unique et à l’engagement sans faille de l’ensemble de ses collaborateurs.
Photo©Alea

01-12-2021

Podium pour Charal

C’est une belle troisième place que le duo de l’Imoca Charal empoche pour la troisième fois sur trois participations ensemble à la Transat Jacques Vabre. En effet, les deux marins terminent troisièmes en 2013, idem en 2019 et réitère en 2021.


27-11-2021

Apivia deuxième de la Transat Jacques Vabre

Ce vendredi 26 novembre, à 6 heures 0 minute et 31 secondes en Martinique (11 heures 0 minute et 31 secondes, heure métropolitaine), Apivia a franchi la ligne d’arrivée de la 15ème édition de la Transat Jacques Vabre en deuxième position de la catégorie Imoca. Le duo Charlie Dalin - Paul Meilhat aura mis 18 jours 1 heure 21 minutes et 10 secondes pour parcourir les 5 800 milles théoriques depuis Le Havre à la vitesse moyenne de 12,68 nœuds, mais il a réellement parcouru 6642,18 milles à 14,64 nœuds. Son écart au premier, LinkedOut, est de 20 heures 12 minutes et 21 secondes.
 secondes.

Photo © Jean Marie Liot Alea

26-11-2021